Pourquoi et comment hydrater son crâne

Pourquoi et comment hydrater son crâne

Posted by      07/28/2020 16:30:00    0 Comments

Que l'on se rase le crâne, que l'on se tonde le crâne ou tout simplement que les cheveux se fassent plus rares, un crâne exposé a besoin d'être entretenu.

Comme pour le visage, les mains, les pieds, le corps… la peau du crâne chauve doit être entretenue au quotidien pour conserver sa bonne santé et son esthétique.

Elle représente la partie la plus exposée et la plus fragile du corps. Les agressions du quotidien, et les risques de maladies de la peau (kératoses actiniques, kératoses solaires, carcinome épidermoïde cutané, etc.)*, exigent de prêter attention à l'entretien de cette peau unique.

Chaque partie du corps a des besoins spécifiques. Et c'est aussi le cas de la tête sans cheveux.

Et un bon entretien de la peau commence toujours par 2 fondamentaux: nettoyage et hydratation. 

On vous expliquait dans un article précédent pourquoi et comment nettoyer son crâne chauve. On vous explique ici ce qu'il en est de l'hydratation. 

L'HYDRATATION DU CRÂNE

Hydrater le crâne chauve au quotidien est essentiel, mais là encore les besoins vont au-delà de la simple hydratation.

En effet, l'épiderme a besoin du petit coup de pouce d'un soin quotidien pour rester bien hydraté, maintenir sa souplesse, et son bon fonctionnement. 

Et si l'on se rase ou si l'on se tond le crâne régulièrement, la peau du crâne va être irritée et montrer des mini-lésions. Il faut appliquer quotidiennement un soin hydratant apaisant et réparateur, si possible avec des agents antiseptiques et anti-inflammatoires.

Le crâne exposé va montrer des signes visibles de son état de santé et de son âge. Il convient donc de rechercher un soin hydratant qui puisse matifier, unifier le teint, et embellir la peau du crâne. Idéalement, pouvant réduire les taches dues au soleil, et combler les ridules disgracieuses apparues avec le temps.

Et hydrater cette zone demande aussi un certain confort. Très souvent, les crèmes hydratantes sont trop grasses, elles ne pénètrent pas vite, elles sont trop lourdes, elles laissent des traces blanches dans les millimètres de cheveux restant, elles laissent une pellicule grasse sur la peau, ou au contraire elles ne sont pas assez efficaces face aux tiraillements...

Trouver un soin quotidien efficace, confortable, et adapté aux besoins du crâne, est très difficile. Personne avant BOTAK ne s'était penché sur l'ensemble de ces problématiques. 

*le carcinome épidermoïde cutané est le 2e cancer cutané le plus fréquent, le 1er étant le carcinome basocellulaire, qui est le plus répandu, mais aussi le moins agressif. Il commence pour 40% à 60% par des kératoses actiniques non traitées, pouvant survenir sur des lésions cutanées, brûlures, plaies chroniques, ou des sites exposés à des produits chimiques (cf. Skin Cancer Foundation) 

 

Share This Post :